Acteurs de la lutte contre le sida

Qui fait quoi contre le sida ? La politique de lutte contre le sida repose sur trois grands groupes d’acteurs : les administrateurs de la Santé, les soignants et les chercheurs, et les associations de personnes vivant avec le VIH et de lutte contre le sida. Chacun contribuant à une prise en charge globale. Aux plans national, régional et local, l’implication des élus facilite la déclinaison des recommandations nationales sur l’ensemble du territoire.

Associations de personnes vivant avec le VIH et de lutte contre le sida

Très diversifiées, les associations s’inscrivent à tous les niveaux de la lutte contre le sida, de l’élaboration des politiques publiques à l’action de terrain. Au plus près des personnes, elles assurent des actions de prévention et d’accompagnement social en direction des groupes les plus exposés, et offrent aux malades le soutien que les services hospitaliers ne peuvent pas toujours assurer. Au sein de ces structures, l’action des médiateurs.trices de santé, issu.e.s des communautés auxquelles ils/elles s’adressent, permet par exemple une meilleure compréhension des consignes médicales ou des gestes préventifs.

 

Espaces d’échanges

Ces trois grands groupes échangent constamment au sein d’espaces dédiés : Coordinations régionales de lutte contre le VIH (Corevih), Société française de lutte contre le sida (SFLS), groupes de travail de la DGS, divers comités de pilotages de programmes nationaux ou d’enquêtes d’évaluation, nombreuses journées d’information.

Ces acteurs – aux cultures très différentes – y font valoir leurs intérêts respectifs et définissent collectivement des réponses à apporter à l’épidémie, et plus globalement au développement de la santé sexuelle. Ils contribuent notamment à l’élaboration de la Stratégie Nationale de Santé Sexuelle qui fixe les objectifs à atteindre en matière de santé sexuelle. Ils participent également à la rédaction des recommandations du rapport sur la « Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH », sous l’égide Du Conseil National du Sida et des Hépatites Virales, et de la DGS.

 

L’administration

À son sommet, le ministère de la Santé (composé de plusieurs directions) s’appuie sur des agences sanitaires et des services déconcentrés dans les départements et les régions. En son sein, la Direction générale de la santé (DGS) définit les programmes nationaux. Pour déterminer les priorités, les services de l’État se réfèrent à Santé Publique France, qui fournit les données annuelles de surveillance de l’infection à VIH. La Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) a la charge d’assurer la cohérence de la prise en charge médicale.

La qualité et la pertinence des médicaments sont validées par la Haute autorité de santé (HAS) ou l’Agence française de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’organisation des campagnes nationales repose sur Santé Publique France. Son financement et celui des dépenses de santé est assuré par les Caisses d’Assurance-maladie.

Depuis 2010, le pilotage et la mise en œuvre des politiques de santé est assurée, au niveau régional, par les Agences Régionales de Santé (ARS). .

 

Ligne d’information

Sida Info Service 0 800 840 800 7j/7, 24h/24 (appel anonyme et confidentiel, gratuit depuis un poste fixe) 
https://www.sida-info-service.org/ (live-chat, e-mails, forums etc.)

Sida Info Droit 0 810 636 636 les lundis de 13h à 17h, les vendredis de 9h30 à 13h30 (appel anonyme et confidentiel, prix d’un appel local depuis un poste fixe)

 

ASSOCIATIONS FRANÇAISES

Centres régionaux d’information et de prévention du sida (Crips)
Réseau national pour l’information et la documentation sur le VIH/sida, les hépatites, les usages de drogues et les conduites à risque des jeunes. Crips-ile-de-France
90-92 Avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
tél. : 01 84 03 96 96
info@lecrips.netwww.lecrips.net

 

Actions traitements

Créée en 1991, cette association de personnes vivant avec le VIH informe sur les questions thérapeutiques (traitements, effets indésirables, observance, etc.).
23 rue Duris
75020 Paris
+33 (0)1 43 67 66 00
+33 (0)1 43 67 00 00
www.actions-traitements.org

 

Act Up-Paris

Association activiste, issue de la communauté homosexuelle, qui, depuis 1989, utilise l’action publique pour médiatiser les questions soulevées par le VIH. Cofondatrice de Sidaction.
8 Rue des Dunes
75019 Paris
+33 (0)1 75 42 81 25
actup@actupparis.orgwww.actupparis.org

 

Aides

Créée en 1984 et cofondatrice de Sidaction, Aides est une des plus importantes associations françaises de lutte contre le sida.
Tour Essor – 14 rue scandicci
93508 Pantin Cedex
0 805 160 011 (gratuit depuis un fixe)
www.aides.org

  

ANRS | Maladies infectieuses émergentes

Il s'agit de l'agence de recherche héritière de l’expérience de l’ANRS et de REACTing depuis début 2021. Elle a été créée avec pour mission le financement, la coordination et l’animation de la recherche sur les maladies infectieuses (VIH/sida, hépatites virales, IST et tuberculose) et les émergences (infections respiratoires émergentes dont la Covid-19, fièvres hémorragiques virales, arboviroses…).
101 rue de Tolbiac
75013 Paris
+33 (0)1 53 94 60 00
http://www.anrs.fr/fr

 

Arcat

Créée en 1985 et cofondatrice de Sidaction, Arcat participe à l’amélioration des conditions de vie et à la diffusion de l’information sur le VIH.
94-102 rue de Buzenval – 75020 paris
+33 (0)1 44 93 29 29
www.arcat-sida.org

 

Groupe interassociatif traitements et recherche thérapeutique (TRT-5)

Collectif de huit associations créé en 1992. Défend les droits des personnes vivant avec le VIH et favorise une information précise et actualisée sur la recherche et les traitements.
6 Rue du Chemin Vert
75011 Paris
Tél. : 06. 46. 10. 09.51
Tél : 07.77.07.51.01
E-mail : coordination@trt-5.org
www.trt-5.org

 

Santé publique France

Depuis le 1er mai 2016, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) sont devenus Santé publique France. Etablissement public administratif sous tutelle du ministre chargé de la Santé, Santé publique France, l’agence nationale de santé publique a pour mission de protéger efficacement la santé des populations.
12, rue du Val d'Osne
94 415 Saint-Maurice cedex
Tél. : 01 41 79 67 00 (standard)
Fax : 01 41 79 67 67
http://invs.santepubliquefrance.fr/