De fortes inquiétudes à l'international

En 2020, Sidaction a soutenu 29 associations à l’international, notamment en Afrique et en Europe de l’Est, en appuyant 60 programmes.
Publié le 14.02.2021.

L’année dernière, nous tirions déjà la sonnette d’alarme. En effet, les engagements pris par la communauté internationale pour atteindre les objectifs fixés par l’Onusida à l’horizon 2020 – et espérer ainsi mettre fin à l’épidémie d’ici à 2030 – semblaient difficilement tenables. L’Onusida prévoyait notamment que le nombre de nouvelles infections devait passer en dessous de 500 000 en 2020. Fin 2019, 1,7 million de personnes avaient été contaminées par le VIH au cours de l’année, rendant inatteignable l’objectif fixé pour l’année suivante.

En bloquant les actions de dépistage et de prévention, en aggravant la situation des populations les plus exposées au VIH et en creusant les inégalités d’accès aux traitements, la pandémie a eu un lourd impact sur des avancées épidémiologiques déjà insuffisantes. Afin d’éviter un trop grand rebond de l’épidémie de VIH, il sera impératif de reconcentrer les efforts pour agir, notamment dans les pays les moins avancés en termes d’accès aux traitements.

Un lourd tribut

Partout, les campagnes d’information, les actions et les distributions de moyens de prévention ont été ralenties ou stoppées par les mesures sanitaires prises afin d’éviter la propagation de la Covid-19. Le taux de dépistage a significativement reculé par rapport à l’année dernière. Or pour stopper la transmission du VIH, les personnes contaminées doivent impérativement connaître leur statut sérologique. En 2019, environ 7,1 millions de personnes étaient porteuses du virus sans le savoir. Ces retards de dépistage risquent également d’engendrer une hausse des diagnostics tardifs et, par conséquent, comme le prévoit l’Onusida, une hausse des décès dans le monde faute d’accès aux ARV. Sur le terrain, le ralentissement de l’activité économique et la fin du travail informel ont engendré une hausse de la précarité, mettant en danger les populations vulnérables. La violence et les discriminations, notamment à l’encontre des femmes et des personnes LGBT+, ont augmenté. Et dans tous les pays, les travailleuses et les travailleurs du sexe, les personnes migrantes, détenues, homosexuelles, transsexuelles ou usagères de drogue ont été plongées dans des situations difficiles, les exposant toujours plus au VIH.

L'action de Sidaction à L'international

Sidaction a soutenu 29 associations à l’international, notamment en Afrique et en Europe de l’Est, en appuyant 60 programmes. Cette aide a en partie été utilisée pour permettre aux acteurs de la lutte contre le VIH de s’adapter aux contraintes engendrées par la crise de Covid-19. Dans 18 pays, le financement apporté par Sidaction a permis aux associations de former leur personnel, et de les équiper. Elles ont aussi pu sensibiliser leurs publics sur le Sars-CoV-2 et distribuer des kits d’hygiène. Par ailleurs, le réseau Grandir ensemble, regroupant des jeunes vivant avec le VIH et soutenus par Sidaction, a pu organiser de nombreuses actions de prévention et de soutien grâce à son approche de pair-éducation et de proximité avec les jeunes concernés par le virus.

En Afrique comme en Europe de l’Est, les acteurs associatifs et communautaires ont dû faire évoluer leurs pratiques pour rester en contact avec leurs usagers, ce qui a engendré des frais téléphoniques ou de déplacement supplémentaires. Les associations ont également dû faire face à la fragilisation de leurs bénéficiaires les plus touchés par le VIH, qu’il s’agisse des enfants, des femmes, des personnes migrantes, usagères de drogue, détenues ou LGBT+. Grâce au soutien de Sidaction, elles ont pu leur fournir des aides alimentaires et financières. En Afrique, 18 associations ont ainsi pu apporter des colis alimentaires et d’hygiène aux familles les plus démunies et aux enfants vulnérables. Grâce à la Plateforme Elsa, Sidaction a également apporté son appui logistique aux différentes structures qu’elle accompagne, en mettant des ressources à disposition et en