La prévention biomédicale à l’honneur

La conférence « HIV Research for Prévention » (HIVR4P) qui s’ouvre cette semaine à Cape Town (Afrique du Sud) est le premier congrès mondial exclusivement consacré à la prévention biomédicale.
Publié le 27.10.2014.

Depuis la présentation à Vienne en 2010 des résultats de Caprisa 004, premier essai à démontrer une efficacité significative d’un microbicide à base de Ténofovir, le champ de la recherche en prévention a connu des succès considérables, avec la publication de plusieurs études confirmant la puissance de nouveaux outils à base d’antirétroviraux. Ainsi, les acronymes PrEP (prophylaxie pré-exposition) et TaSP (Treatment as prevention) sont rentrés dans le vocabulaire courant de la lutte contre le sida et ont marqué un tournant dans les stratégies de réponse à l’épidémie.


A Cape Town, environ 1 300 participants (dont 40% en provenance d’Afrique) discuteront les derniers développements scientifiques mais aussi les synergies possibles entre les différents programmes de recherche, y compris ceux de la recherche vaccinale. A ce titre, l’Afrique du Sud représente un terrain privilégié, puisque pas moins de treize essais s’y déroulent actuellement, couvrant tous les champs de la recherche en prévention sur le VIH (microbicides, vaccins, PrEP et TasP).


A l’ère de la prévention combinée, il est plus que jamais nécessaire de combiner les connaissances scientifiques pour espérer infléchir la courbe de l’épidémie.

Veronica Noseda - Sidaction