Intervention en milieu fermé: les Cada

Association Espoir
Thématique généraliste

Le soutien accordé concerne son action de prévention menée dans neuf Cada et onze foyers auprès de migrants primo arrivants de pays à forte prévalence VIH. Ces interventions permettent d'informer et sensibiliser les personnes, les inciter au dépistage précoce et leurs font connaître les centres de dépistages et les circuits de soins. La méthode de discussion à bâton rompu employée par l'équipe  de l'association favorise l'échange et l'appropriation des messages de prévention.
L'association est aujourd'hui habilitée pour faire des Trod. Aussi, le projet s'est développé encore plus vers le dépistage, qu'il réalise aujourd'hui dans les centres. A la fin des interventions de prévention habituelles, une date très proche est annoncée pour un dépistage possible sur place. L'association gère la préparation  d'un espace dans le Cada et l'accueil individualisé des personnes qui viennent pour faire le test.

Eléments Financiers

  • 19 400 € en 2012
  • 16 000 € en 2013

 

L'association Espoir

L'association Espoir est née en janvier 2004 à Etampes. Consciente des problématiques  d'épidémie de VIH et d'hépatites virales chez les personnes migrantes, notamment d'Afrique Subsaharienne,  elle s'est donnée pour but de mener des actions de prévention et de sensibilisation  auprès de ces personnes sur les départements de l'Essonne et de Seine et Marne, d’offrir un espace de parole et d'échanges à ce même public, et d'encourager les personnes migrantes à recourir au dépistage et aux dispositifs de santé publique. Espoir est membre du  « Collectif 91 des associations africaines agissant dans la lutte contre le sida" et du réseau Raac sida. Grâce à un partenariat avec l'Adapt, l'association accueille régulièrement  des PVVIH en stage dans l'association en vue de les aider à obtenir une formation. L'association fonctionne avec 20 bénévoles et une salariée (35 heures hebdomadaire).