Prévention des IST/sida dans un contexte multiculturel en milieu carcéral

Ce sont des actions d'éducation pour la santé et d'accompagnement médico-social menées dans un souci d'inter culturalité. Le projet s’articule autour d'actions d'éducation pour la santé et de prévention au sein du milieu carcéral, l'accompagnement et le suivi des personnes atteintes par le VIH/sida à leur sortie de prison.
Migrations Santé
Milieu carcéral

Les projets de Migrations Santé menés en milieu carcéral sont en place depuis 1997. Les actions de prévention s'adressent à des détenus venant de régions géographiques  différentes, en situation de précarité sociale et économique, migrants, et ayant des pathologies chroniques. La durée de l'action est de douze mois.

La session de formation est divisée en plusieurs séances. Les thèmes varient, mais l'objectif principal est la prévention et l'éducation pour la santé (VIH/sida, IST, Hépatites B et C, et sexualité). Les actions d'accompagnement et de préparation à la sortie se font en lien avec les structures médico-sociales autour des lieux concernés.

Les lieux d'intervention sont les maisons d'arrêt pénitentiaire de Villepinte, de Fresnes, de Melun et le Centre pour Peines Aménagées de Villejuif.

 

Données financières

  • Financement en 2012 :24 000€
  • Financement en 2013 : 24000 €

 

L'association Migration Santé

Créée en 1970, l’association se propose d'améliorer l'accès aux soins par des actions de formation, de recherche  et d'information  auprès des professionnels sanitaires et sociaux, d'organiser la collecte de données relatives aux problèmes sanitaires et sociaux auxquels sont confrontés les migrants, de créer des outils pédagogiques  adaptés dans le cadre de l'éducation  à la santé.

Un service documentation-information-diffusion comprend la publication d'une revue (Migrations santé), d'une lettre d'information, 1'actualisation d'un site Internet et de matériel pédagogique  sous forme de mallettes (sida, information sexuelle et petite enfance) ou d'affiches et plaquettes,  notamment sur le sida. Il organise également des séminaires (les Jeudis de Migrations santé).

Un service dédié aux actions de terrain coordonne la prévention dans plusieurs foyers de travailleurs  migrants. L'action Prison est en place depuis 1997 et concerne les Maisons d'arrêt de Fresnes, Nanterre et Villepinte et le quartier Mineurs de Nanterre.