Prévention des risques liés au VIH, VHC en milieu carcéral

Informer et sensibiliser le public du Centre de détention de Longuenesse (Pas de Calais) réduire le nombre de nouvelles contaminations par le VIH et le VHC
Association dunkerquoise d'initiatives contre le sida (ADIS)
Milieu carcéral

Ce projet touche essentiellement des jeunes mineurs ainsi que des détenus majeurs du Centre de Détention  de Longuenesse dans le département du Pas de Calais. L'essentiel des ces personnes incarcérées sont originaires  de la région Nord-Pas-de-Calais et du Nord.

 

Cette action se donne comme objectifs de réduire le nombre de nouvelles contaminations par le VIH et le VHC, d'informer et de sensibiliser le public sur l'importance du dépistage et sur les conduites à risques et de lutter contre la stigmatisation  des publics touchés par le VIH et/ou le VHC.

 

Elle s'appuie sur des interventions  collectives auprès de détenus scolarisés et des modules santé de quatre interventions chacun auprès de quatre groupes de détenus non scolarisés. La première intervention insiste sur la réduction des risques concernant le VHC et les tatouages ou piercings. La seconde intervention concerne le VIH. Une intervention sur la sexualité est également proposée. Une évaluation  sera faite en fin de session.

Données financières

  • Financement en 2012 :3 500 €
  • Financement en 2013 : 3 500 €

 

L'assocation ADIS

Créée en 1991, ADIS (Association  dunkerquoise  d'initiatives  contre le sida) mène des actions d'accueil, de soutien aux démarches sociales, de soutien psychologique, d'amélioration  de la qualité de vie des personnes touchées par le VIH ou le VHC (permanences  hospitalières,  repas hebdomadaires) et de prévention dans la région Nord Pas-de-Calais.

L'association dispose de pôles à Dunkerque, Boulogne et Calais. Ses interventions de prévention sont menées en direction de populations spécifiques : publics scolarisés, publics défavorisés, usagers de drogues, HSH et publics incarcérés. Elle assure également des formations de professionnels, de futurs professionnels du secteur sanitaire et social, et de pairs au sein des réseaux homosexuels  et bisexuels.

L'association a trois appartements de coordination  thérapeutique  à Dunkerque et trois à Calais. Elle prévoit d'en ouvrir quatre autres. Elle est agréée pour représenter les malades et usagers du système de santé et siège au Corevih Nord Pas-de-Calais.