Ateliers Mieux-être (activités physiques adaptées, musicothérapie et cuisine) – accompagner les personnes fragilisées par une pathologie chronique vers une meilleure qualité de vie

Dans la continuité du suivi médical, social et des programmes d’éducation thérapeutique, les personnes expriment le besoin de pouvoir prendre soin d’elles activement. Les pratiques ouvertes à tous sont coûteuses et inadaptées. Les objectifs sont donc de lutter contre l’isolement et le déconditionnement en favorisant l’accès et l’adhésion durable à des pratiques favorables à la santé globale et à la participation sociale et de poursuivre l’action à Montpellier et la développer à Nîmes.

Des partenariats avec des structures d’accompagnement et de soin sont mis en place pour le repérage et l’orientation des bénéficiaires. Seront mis en oeuvre un suivi individuel et l’encadrement des activités par des professionnels spécialisés dans un contexte sécurisant et non stigmatisant qui respecte le rythme et les limites de chacun (charte). Une participation financière symbolique (5 € par trimestre) est demandée. Les repercussions du projet seront évaluées par des tests de condition physique, d’estime de soi et du soutien social perçu.

Données financières

  • 42 500 € en 2013

 

D’UN MONDE À L’AUTRE

Mise en œuvre d’actions auprès de publics vulnérables visant l’amélioration de la qualité de vie et la prévention par le biais de pratiques physiques et culturelles de médiation, éducatives ou thérapeutiques. Interface entre la prise en charge spécialisée et les réseaux culturels de droit commun.