Groupes thérapeutiques de balnéothérapie

L’objectif est d’améliorer le bien-être des personnes vivant avec le VIH prises en charge par l’association, d’améliorer l’image et leur perception de leur corps, de permettre une détente physique et morale, de développer le sens de l’engagement au sein d’un groupe, de faciliter la confiance et la parole des malades, de permettre un échange entre les personnes, de créer du lien social et de soutenir la vie familiale et affective.

L’action se déroulera comme suit :

  • Alterner des temps de défoulement dans l’eau, de relaxation et de jeu pour créer de l’échange et favoriser des discussions.
  • Organiser un temps de détente en dehors du bassin pour permettre le soin du corps.
  • Proposer des entretiens individuels avec la psychologue pour prolonger le travail engagé dans le cadre de la balnéothérapie.
  • Huit séances de balnéothérapie seront proposées à chaque groupe (deux séances par mois) à l'hôpital le Vinatier, hommes puis femmes.
  • L’évaluation du processus se fera tout au long du projet et lors d’entretiens individuels menés par le médecin avant et après les groupes de balnéothérapie et par la psychologue avec des questionnaires de satisfaction.

Données financières

  • 7 000 €  en 2013

 

BASILIADE

Créée en 1993, implantée dans les 3ème et 19ème arrondissements  de Paris et à Lyon, l'association Basiliade a pour objet l'accompagnement global des PVVIH en situation de précarité ayant pour finalité le retour à l'autonomie et au droit commun. Chaque structure dispose d'une  coordination psychosociale assurant un soutien social individuel dans la durée. Deux lieux d'accueil sont ouverts le soir à Paris (3ème) et à Lyon.

Elle dispose aussi d'un pôle d'insertion professionnelle  et d'un atelier de création artistique à Paris. Basiliade a intégré la mission emploi de Sidaction en 2008. En 2009, Basiliade a obtenu un accord pour l'ouverture de douze places d'appartement de coordination thérapeutique (ACT) à Paris et de douze places à Lyon. A ce jour, les trois structures de 1'association regroupent près de 90 volontaires et vingt deux salariés (pour 16,4 ETP).