RECHERCHE APPLIQUÉE - VACCINS

Définition et analyse des critères de jugement des essais vaccinaux du VIH
Jeunes Chercheurs

Dr Laura RICHERT
Médecin

Structure : INSERM U 897 - Institut de Santé Publique d'Epidémiologie et de Développement - ISPED
BORDEAUX
Responsable : Geneviève CHENE

RÉSUMÉ

Pour des raisons d’éthique et de faisabilité, les évaluations initiales d’un vaccin potentiel chez l’homme sont en général faites chez un petit groupe de volontaires. Ces évaluations initiales ne permettent pas de mesurer directement si le vaccin protège contre l’infection par le VIH, mais on mesure la capacité du vaccin à générer une réponse du système immunitaire. L’analyse de la réponse immunitaire consiste en une multitude de marqueurs immunologiques, mesurés par différentes méthodes dans le sang (ou dans d'autres tissus) des volontaires vaccinés. Plusieurs méthodes d’analyse récentes dans ce domaine (appelées cytométrie de flux et Luminex) permettent de faire des mesures de plus en plus complexes des marqueurs du système immunitaire. Cependant, on ne sait aujourd’hui pas lesquels de ces marqueurs permettent de prédire si un vaccin potentiel sera efficace pour protéger contre l’infection par le VIH.
L’objectif global de cette thèse de science est de déterminer les méthodes statistiques les mieux adaptées pour analyser les marqueurs de la réponse immunitaire dans les essais cliniques de vaccins contre le VIH.
Nous espérons ainsi améliorer l’interprétation de ces marqueurs et apporter plus d’informations sur les mécanismes immunologiques de protection ou de contrôle de l’infection du VIH chez l’homme et sur leur durabilité dans le temps.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

49 200 € lors de l’Appel d’offres 2012 – Fin du contrat : 30/09/2013