RECHERCHE APPLIQUÉE - VIROLOGIE

Mise en place d’un modèle préclinique de thérapie génique de l'infection par le VIH-1 par surexpression de SAMHD1 dans les progéniteurs hématopoïétiques
Jeunes Chercheurs

Dr Clarisse BENNE
Post-doctorant

Structure : Hopital Mondor - Développement Lymphoïde INSERM U955 equipe 16 - Paris Est
CRÉTEIL
Responsable : Pr Yves LÉVY

RÉSUMÉ

Bien que de nombreuses recherches sur le virus du VIH soient en cours, il n’existe pas encore de traitements permettant de soigner définitivement l’infection. Cependant, récemment, un patient infecté a pu être soigné par la greffe de cellules de moelle osseuse modifiées pour exprimer une molécule (CCR5) mutée qui ne permet plus au virus d’entrer dans la cellule. Ce travail ouvre la porte à de nouvelles possibilités thérapeutiques.
Depuis peu, l’équipe de recherche de M.Benkirane a découvert une protéine, SamHD1, exprimée naturellement et uniquement dans certains types cellulaires, qui leur permet de résister à l’infection par le virus du VIH-1. Cette caractéristique fait de SamHD1 un bon candidat pour la mise au point de thérapie cellulaire.
L’ hypothèse du projet  est qu’il serait possible de modifier des cellules de patients infectés par le VIH-1, pour qu’elles expriment SamHD1. Ces cellules seraient ensuite réinjectées au patient, leur permettant de reconstituer leur sang avec des cellules non « infectables ».
Mené en collaboration avec les équipes de M. Benkirane et O.Schwartz, ce projet est une 1ére étape dans la mise en place d'une nouvelle stratégie thérapeutique fondée sur l'exploitation d'un mécanisme naturelle de résistance au VIH.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

59326,64 € lors de l’Appel d’offres 2011 – Fin du contrat : 31/01/13