RECHERCHE APPLIQUÉE - VIROLOGIE

Étude de la diversité virale au cours de la primo-infection à VIH-1 chez les patients de la cohorte ANRS-PRIMO CO06
Jeunes Chercheurs

Dr Pierre FRANGE
Médecin

Structure : Hôpital Necker-Enfants Malades  - Unité de Virologie - EA 3620
PARIS
Responsable : Marie-Laure CHAIX

RÉSUMÉ

La diversité est une des caractéristiques majeures du VIH-1 groupe M. Celui-ci est composé de 9 sous-types parmi lesquels le sous-type B, majoritaire en Europe. Cependant l’émergence grandissante des « virus non-B » en France soulève de multiples questions notamment quant à leur transmissibilité et leur pathogénicité. Depuis novembre 1996, la cohorte ANRS CO06 PRIMO inclut des patients dans les 6 mois suivant leur primo-infection VIH-1, parmi lesquels près d’un quart sont infectés par des virus non-B.
D’autre part, l'entrée du virus VIH-1 dans la cellule nécessite l’utilisation d’un co-récepteur CCR5 (majoritairement utilisé au début de l’infection) ou CXCR4 (plus utilisé au stade tardif de la maladie).

Afin d'étudier finement la variabilité virale, des prélèvements sanguins ont été obtenus chez 23 partenaires  de  patients  inclus au moment de leur primoinfection.  Le projet a pour objectif d’analyser si 1 ou plusieurs variants viraux ont été transmis au moment de la primoinfection et de faire le lien avec la variabilité virale retrouvée chez le partenaire. Il étudiera  conjointement la diversité virale à partir de l’ADN et l’ARN  du VIH-1 afin de caractériser précisément la dynamique de constitution du réservoir viral cellulaire (reflété par l’ADN VIH-1) dans  la  phase  très  précoce  de  l’infection. 

MONTANT DE LA SUBVENTION :

131 977,34 € lors de l’Appel d’offres 2011 – Fin du contrat : 31/10/2013