RECHERCHE Fondamentale - Vaccins

Comprendre les mécanismes de développement d’anticorps capables de bloquer efficacement la réplication du VIH, tel qu’il existe chez certains sujets infectés, afin d’en tirer des leçons pour la mise au point d’un vaccin.
Jeunes Chercheurs, Recherche Fondamentale

Financement

Porteur du projet : Romy ROUZEAU (Thèse)
Responsable Scientifique : Pascal POIGNARD

Laboratoire : Groupe VIH & VHP (Virus Humains Persistants) - Institut de Biologie Structurale
GRENOBLE - Auvergne-Rhône Alpes

Montant : 105 000 € - Durée : 36 mois

Résumé

Le projet suivra le pipeline méthodologique développe par l’équipe et utilisé dans la caractérisation d’une lignée d’anticorps neutralisant à large spectre (AcNLS) visant la base de la boucle V3. Les Ac isolés à partir d’un donneur seront caractérisés dans des tests de neutralisation pour leur activité contre de large panels de virus et leur épitope sera cartographie par mutagenèse dirigée. La co-évolution des Ac et des protéines d’enveloppe sera étudiée par neutralisation du virus autologue. Le séquençage (NSG) du répertoire anticorps et d’env à différents temps chez ce donneur sera réalisé afin de connaître la phylogénie complète des Ac et des protéines d’enveloppe. Par ailleurs des études structurales en crystallographie et cryomicroscopie électronique viendront complémenter ces résultats sur la co-évolution et aideront à la mise au point d’immunogènes.

Année

2017