RECHERCHE FONDAMENTALE - VIROLOGIE

Caractérisation de la réponse anti-virale induite par l’interféron lors d’infection des cellules myéloïdes par HIV-1 et HIV-2
Jeunes Chercheurs

Dr HICHEM LAHOUSSA
Post-doctorant

Structure : INSERM U1016 CNRS UMR8104 –INSTITUT COCHIN
PARIS
Responsable : Florence MARGOTTIN-GOGUET

RÉSUMÉ

Les virus HIV-1 et HIV-2, virus responsables du « Syndrome de l’Immunodéficience Humaine Acquise » ou SIDA, sont des experts pour utiliser les machineries de la cellule infectée afin de se développer. La plupart du temps, l'environnement de la cellule dans laquelle le virus évolue pour se multiplier lui est favorable: il y puise tout ce dont il a besoin pour survivre, qu'il s'agisse d'énergie, de "briques" (dNTP) pour construire son propre matériel génétique (ADN) ou de machineries qui lui permettent d'assurer différentes fonctions vitales. L'environnement peut aussi se révéler hostile, fort heureusement. En effet, la cellule a développé des armes pour se défendre des infections! Comment la cellule se défend de l'infection virale et comment le virus contrecarre les défenses cellulaires sont les questions qui intéressent notre équipe.
Le projet présenté a pour but de continuer à étudier les acteurs qui permettent à la cellule de résister à l'infection virale, et en particulier de caractériser un mécanisme cellulaire qui empêche Vpx d'induire la dégradation de SAMHD1.
La caractérisation d'un tel mécanisme de résistance à l'infection devrait permettre de proposer des cibles thérapeutiques pour de nouvelles stratégies antivirales.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

130 416 € lors de l’Appel d’offres 2012 – Fin du contrat : 28/02/2015