RECHERCHE FONDAMENTALE - VIROLOGIE

Étude de la polyglutamylation de Tat du VIH-1: Impact sur le cycle de réplication virale
Jeunes Chercheurs

Dr Nadine LAGUETTE
Post-doctorant

Structure : Institut de Génétique Humaine - CNRS - UPR1142
MONTPELLIER
Responsable : Monsef BENKIRANE

RÉSUMÉ

Tat, du virus de l’immunodéficience humaine, est une protéine pléiotropique qui est un pivot centrale dans le cycle de réplication. Parmi les différentes fonctions assurées par Tat, la plus décrite est sa capacité à promouvoir la transcription du génome viral dans les étapes qui surviennent après l’intégration du génome viral dans celui de la cellule hôte. Ainsi Tat va permettre le passage des étapes pré-intégration du cycle de réplication à la phase productive de l’infection. En effet, pour permettre la transcription efficace du génome viral, Tat doit s’associer avec des partenaires cellulaires pour former des complexes multiprotéiques qui permettent la transition de l’initiation à l’élongation de la transcription. Les modifications post traductionnelles qui surviennent sur Tat, participent à réguler la formation de ces complexes. 
Le projet propose de caractériser les mécanismes moléculaires régissant la polyglutamylation de Tat et d’évaluer son impact fonctionnel sur la stimulation de la transcription et sur le cycle de réplication viral.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

94 036,32 € lors de l’Appel d’offres 2010 – Fin du contrat : 31/10/12