RECHERCHE Fondamentale - Virologie

Le réservoir des macrophages humains infectés par le VIH : comment sont produits et libérés les nouveaux virions ?
Jeunes Chercheurs, Recherche Fondamentale

FINANCEMENT

Porteur du projet : Vasco RODRIGUES

Responsable Scientifique : BENAROCH Phillipe

Laboratoire : Laboratoire d'Immunité et Cancer - INSERM U932 - Institut Curie - Paris - Ile-de-France

Montant : 118 538 € - Durée : 24 mois

RESUME

Les macrophages jouent un rôle important lors de l'infection par le VIH car ils contribuent à la dissémination du virus dans l'organisme et font partie du réservoir viral qui persiste chez les patients sous traitement antiviral. La relation entre le VIH et les macrophages est particulière à plusieurs titres. Les macrophages ne meurent pas rapidement après l'infection par le VIH, comme le font les cellules T, l’autre cible du VIH. Ils accumulent les particules virales nouvellement formées dans des compartiments intra-cellulaires spéciaux, appelés VCCs (VirusContaining Compartments). Grâce notamment à nos premiers travaux, nous supposons l’ existence de facteurs ayant un impact sur la libération par les macrophages de nouveaux virus capables de disséminer l’infection dans l’organisme. L'identification de ces facteurs pourrait fournir de nouvelles pistes thérapeutiques ayant pour but d’empêcher cette libération et d’ éliminer le réservoir des macrophages. Nos résultats déjà acquis sont solides et ouvrent des pistes intéressantes pour avancer dans la compréhension au niveau moléculaire des phénomènes mis en jeux. 

Grâce à l’emploi d’ approches génétiques et virologiques, combinées à notre expertise en techniques de microscopie fluorescente ou électronique et de vidéo-microscopie, nous préciserons les mécanismes impliqués dans les phases tardives du cycle viral dans les macrophages. Nos travaux pourraient servir de base au développement de nouvelles thérapies visant à éliminer le réservoir de VIH des macrophages.

Année

2019