RECHERCHE Fondamentale - Virologie (VIH)

Mise en place et évaluation d’une alerte électronique d’incitation au dépistage ciblé de l’infection VIH à l’Hôpital Foch suivant des critères sociodémographiques : Etude pilote «POP UP ».
Aides Aux Equipes, Recherche Fondamentale

Financement

Porteur du projet : David ZUCMAN

Laboratoire : Département de Recherche Clinique et d'investigation (DRCI) - Hôpital Foch
PARIS - Ile-de-France

Montant : 19152€ - Durée : 12 mois.

Résumé

Contexte : En 2013 en France, environ 29 000 personnes vivant avec le VIH ignoraient leur séropositivité.
Malgré une activité de dépistage importante à l’échelle nationale on constate la persistance d’un retard au dépistage. Il est recommandé de proposer un dépistage du VIH à la population générale, au cours de la vie, lors d’un recours aux soins et plus fréquemment aux populations à risque dont les personnes migrantes et les personnes vivant en situation de précarité. Plusieurs études ont montré l’existence de freins au dépistage du VIH. Pour les personnes à dépister, ces freins sont : de ne pas se percevoir à risque d’acquérir le VIH et de ne pas aborder avec le médecin les questions de prise de risques. Pour le soignant les principaux problèmes sont la difficulté d’aborder le VIH/la sexualité, et l’évitement du sujet du VIH. Les personnes migrantes et les personnes vivant en situation de précarité sont des populations fortement exposées au risque de contamination par le VIH. Une partie d’entre elles n’a jamais fait de test. Cette population souvent ne se perçoit pas à risque d’infection VIH.
Il n’y a pas de stratégie organisée de dépistage du VIH lors du passage en hospitalisation de ces populations à risque. Le dépistage du VIH lors de l’hospitalisation est très peu réalisé sauf dans certains services (maternité, Médecine interne, hémodialyse) alors que des personnes migrantes et des personnes vivant en situation de précarité peuvent être hospitalisées dans tous les services de l’hôpital. Il y a donc de nombreuses opportunités manquées de dépistage du VIH à l’hôpital.
L’objectif de ce projet est demettre en place et évaluer une alerte électronique d’incitation au dépistage ciblé de l’infection VIH à l’Hôpital Foch suivant des critères socio-démographiques. Public ciblé : médecins hospitaliers. Il s’agit d’une étude monocentrique, non randomisée, observationnelle en deux périodes rétrospective etprospective. A l’issue de cette étude, on s’attend à une augmentation du taux de dépistage ciblé du VIH, et une diminution des opportunités manquées de dépistage lors d'une hospitalisation.

Année

2016