RECHERCHE Fondamentale - Virologie (VIH)

Identification des cibles ARN endogènes de la protéine Vif du VIH-1 et étude de leur impact sur la réplication viral
Jeunes Chercheurs, Recherche Fondamentale

FINANCEMENT

Porteur du projet : Benjamin STUPFLER

Responsable Scientifique : Jean Christophe PAILLART

Laboratoire : Laboratoire d'Architecture et Réactivité de l'ARN - CNRS UPR 9002 - Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IBMC) - Strasbourg - Grand Est

Montant : 113 617 € - Durée : 24 mois

RESUME

Les cellules de mammifères expriment un certain nombre de protéines qui agissent de façon dominante et autonome afin de supprimer la réplication virale. Ces facteurs de restriction (ou de résistance intrinsèque) définissent la première ligne de défense contre les infections et font partie de la réponse immunitaire innée. Parmi eux, APOBEC3G (A3G) est un acteur majeur, puisqu’il catalyse une modification de l’ADN génomique viral lors de sa synthèse, aboutissant à l’hypermutation et à la génération de signaux empêchant l’expression du matériel viral. 

Le VIH-1 a coévolué en exprimant Vif, une protéine qui réduit l’expression d’A3G à plusieurs niveaux : (i) en recrutant un complexe qui a pour effet de « marquer » la protéine A3G, ce qui a pour conséquence de rediriger la protéine A3G vers un complexe moléculaire permettant sa dégradation. (ii) Nous avons montré que l’interaction de Vif au niveau de la région non traduite de l’ARNm d’A3G, via une courte séquence nommée uORF, permet de réduire considérablement la traduction d’A3G. Cette propriété de Vif est probablement à rapprocher de ses activités chaperon d’ARN (fixation et remodelage de l’ARN). L’objectif de ce projet est d’identifier l’ensemble des ARN cellulaires dont le métabolisme est régulé par Vif par la technique de PAR-CLIP (PhotoActivatable Ribonucleoside-enhanced CrossLinking ImmunoPrecipitation). 

Ces travaux devraient nous permettre d’identifier et de caractériser de nouveaux facteurs cellulaires impliqués dans la réplication du VIH-1, ouvrant la voie à l’élaboration de nouvelles stratégies d’ inhibition de la réplication virale

Année

2019