RECHERCHE Sciences sociales - Anthropologie

Transition du service de pédiatrie vers le service de médecine adulte : Optimiser la prise en charge des jeunes infectés par le VIH en Afrique de l’Ouest
Aides Aux Equipes, Sciences Sociales

FINANCEMENT

Porteur du projet : Cécile CAMES

Equipes Partenaires : Non

Laboratoire : TRANSVIH-MI - IRD - Montpellier - Occitanie

Montant : 114 609 € - Durée : 24 mois

RESUME

Les 2,1 millions d’adolescents infectés par le VIH (VIH+) – dont 80 % vivent en Afrique – représentent une population émergente, marquée par des vulnérabilités multiples, sociale, psychologique, économique et clinique. Il apparaît clairement que les jeunes VIH+ sont mal desservis par les services de santé et ils sont nombreux à abandonner les soins ou à mal prendre les traitements antirétroviraux. L’objectif fixé par l’ONUSIDA, visant à éliminer l’épidémie de sida d’ici 2030, pose d’importants défis dans cette population vulnérable aux besoins spécifiques. Pallier cette iniquité appelle le développement de stratégies et d’ interventions pluridisciplinaires et participatives intégrant les besoins spécifiques des adolescents, notamment dans le domaine de la transition de ces jeunes patients des services de pédiatrie vers les services adultes, qui sont encore faiblement opérationnalisés et intégrés dans les stratégies nationales. 

Basée sur la capitalisation et la mutualisation des expériences des équipes du projet, cette recherche pluridisciplinaire et participative a pour objectif global d’améliorer le bien-être des adolescents VIH+ par le renforcement de l’accompagnement dans la transition dans les soins des services de pédiatrie vers les services adultes. Elle sera menée dans 4 sites hospitaliers de prise en charge au Sénégal. Un processus accompagné et coordonné de transition vers les services adultes sera déployé pendant 12 mois et évalué à 12 et 24 mois, sur des critères d’efficacité et d’acceptabilité, dans une approche participative et collaborative de la recherche intégrant les adolescents, les soignants et les pairs référents du milieu associatif des jeunes VIH+. Une enquête situationnelle comparative entre les adolescents infectés par voie périnatale et ceux par voie comportementale sera réalisée sur l’historique de la prise en charge et des conditions d’entrée dans les soins et la vie adultes. Une enquête sur les usages d’internet et les besoins de santé numérique afin de documenter et d’apprécier le rôle que peut jouer la E-santé dans l’ accélération de la réponse à l’épidémie chez les jeunes sera réalisée avec l’UNICEF. 

Cette recherche produira des données probantes sur la situation clinique et psychosociale des jeunes VIH+ en Afrique francophone, sur l’efficacité et l’acceptabilité d’un dispositif coordonnée et accompagné de transition dans les soins et une guidance directement exploitable par les partenaires dans la pratique de routine. 

Année

2019