SCIENCES SOCIALES - SOCIOLOGIE

Les associations de femmes « africaines » face au VIH-sida en Ile-de-France, des actrices de la santé initiatrices de transformations sociales
Jeunes Chercheurs

Marjorie GERBIER-AUBLANC
Thèse

Structure : Centre Population et Développement -  - UMR 196 Paris-Descartes IRD INED - Paris-Descartes
PARIS
Responsable : Annabel Desgrées du Loû et Dolorès Pourette

RÉSUMÉ

Alors qu'en France depuis le début de l’épidémie, les femmes originaires d'Afrique subsaharienne sont lourdement touchées par le VIH/sida, les premiers chiffres à ce sujet ne sont publiés qu'à la fin des années 90. Des associations de femmes migrantes s’engagent alors dans la lutte contre le sida mais il faudra attendre le Plan National de Lutte contre le Sida (2010-2014) pour que les pouvoirs publics définissent cette population comme cible d’action prioritaire et encouragent leurs initiatives. Ces dernières années, de nombreux travaux ont mis en relief le lien entre VIH/sida, genre et migration mais peu ont envisagé ces thématiques à travers la dimension associative. Il est souligné que les femmes africaines vivant en France subissent un certain nombre d’inégalités venant de leur perception des relations hommes-femmes (intériorisées dès l’enfance) et de leur situation de migrante en France. S'inscrivant dans ce contexte, la recherche a pour objectif principal d’analyser le type d’actions de prévention mises en œuvre par des associations de femmes migrantes et l’impact de ces initiatives sur leur statut au sein du couple, de la famille et de la société.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

88 839 € lors de l’Appel d’offres 2011 – Fin du contrat : 30/09/2014