Séances de shiatsu ou de réflexologie

Les patients concernés par le VIH ou le VHC sont de plus en plus en demande d’une aide différente et complémentaire face à leurs souffrances (émotionnelles et physiques) que celle médicamenteuse proposé par les services hospitaliers et les médecins généraliste en ville. Le réseau SHA répond donc à cette demande en offrant l’accès aux « médecines alternatives et complémentaires » depuis quelques années, avec succès, et ce dans la communauté des communes du pays d’Aix à travers le réseau des médecins et personnels paramédicaux en relation avec le réseau SHA (médecins hospitaliers VIH et VHC, médecins généralistes et hépatologues de ville, infirmiers et kinésithérapeutes, assistantes sociales). Le projet consiste en l’utilisation de thérapies complémentaires comme le shiatsu et la réflexologie dans un objectif de maintien de la qualité de vie chez les patient infectés par le VIH ou le VHC ou en situation d’addiction, qu’ils soient traités ou non.

Données financières

  • 11 550 € en 2013

 

 

PRÉSENTATION DE L'ASSOCIATION - RÉSEAU SHA – SIDA, HÉPATITE, ADDICTION

L’association SHA est une association de type 1901 créée en 1993. Elle a pour but :

  • D’aider, de soutenir et de favoriser la prise en charge médico-psycho-sociale des personnes présentant des pathologies addictives, touchées par le VIH ou par les virus des hépatites ;
  • De favoriser l’interdisciplinarité, la complémentarité, la continuité de la prise en charge et la coordination des différents intervenants, tant en ville qu’à l’hôpital.

L’association réunit les usagers et les différents acteurs du secteur médico-social et de la société civile impliqués dans l’éducation, le suivi et l’accompagnement des patients concernés.